Discours du Chef de l’Etat lors de l’inauguration de la route Chandra-Tsembéhou-Dindri

Details {idkey=4245b0[title=Discours+du+Chef+de+l%E2%80%99Etat+lors+de+l%E2%80%99inauguration+de+la+route+Chandra-Tsemb%C3%A9hou-Dindri][desc=]}

"J’exprime mes chaleureux remerciements à tous les habitants de Tsembéhou pour leur accueil chaleureux et leur hospitalité, ainsi que la région toute entière pour sa présence massive à cette cérémonie. Je félicite, en outre, la Vice présidence en charge des Infrastructures, pour la réussite de cette cérémonie."

 

Je suis tout particulièrement heureux de me retrouver avec vous, aujourd’hui, dans cette localité très accueillante de Tsembéhou, pour procéder ensemble à l’inauguration du tronçon de route Chandra-Drindi.

Je suis d’autant plus heureux que j’imagine votre grand soulagement et votre joie, à tous, de voir enfin cette route réhabilitée, un tronçon qui a été, pendant très longtemps, un obstacle majeur au développement socio-économique de la région.

En effet, construite depuis des années et ne bénéficiant d’aucun entretien, cette route avait rendu la région inaccessible et rendait difficile, par la même occasion, la vie quotidienne de la population.

Elle a également apporté, pendant des décennies, un sérieux coup aux activités économiques de la région, aggravant ainsi la pauvreté.

C’est donc animé de ce souci constant qui est le notre, d’améliorer les conditions de vie de notre population, à travers notamment le désenclavement de nos régions agricoles en particulier, que mon gouvernement et moi-même, avons jugés nécessaire de tout mettre en œuvre, pour que soit consacrée une partie des fonds propres de l’état, à l’aménagement de cette route.

Il est évident que ces réalisations que nous avons enregistrées à ce jour, dans l’ensemble du territoire national, ne constituent qu’une partie infime de la lourde tâche qui nous attend, si nous voulons doter notre pays d’un réseau routier digne des aspirations de notre peuple.

Toutefois, je peux dire haut et fort, ici, que l’espoir est permis, surtout si nous préservons la politique de bonne gouvernance que nous avons initiée et qui reste notre seule garantie, si nous voulons disposer de fonds propres pour poursuivre le politique de développement socio-économique de notre pays.

Honorable assistance, Mesdames et Messieurs,

Comme je l’ai toujours souligné dans mes allocutions, nous devons être en mesure de nous prendre en charge pour pouvoir bénéficier de l’appui multiforme de nos partenaires au développement.

Pour cela, nous devons commencer pour ce qui est des routes, à veiller à leur entretien.

Je saisis, donc, cette heureuse occasion pour renouveler, les sincères remerciements du gouvernement comorien à l’endroit de l’Union Européenne, à travers le PADDST, pour avoir bien voulu prendre en charge, en plus du financement de certaines routes, le financement de projets d’entretien courant et périodique de notre réseau routier.

Nous devons aussi, veiller, chacun en ce qui le concerne, à la consolidation de la paix, de la stabilité et de la cohésion nationales, qui restent nos plus grands atouts, dans un monde où les conflits de tout genre mettent en péril l’avenir de nombreux pays.

Certes, nous sommes en démocratie et chaque citoyen a le droit d’apporter des critiques sur la gestion du pays, mais ces critiques doivent être constructives, elles doivent contribuer à faire évoluer le pays au lieu de susciter le désespoir, et attiser la haine et les divisions qui ont fait trop de mal à notre pays, par le passé.

Comme vous le savez tous, notre pays vient de très loin, nous avons connu plus d’une décennie d’incertitudes, de haine et de division, alors, faisons en sorte que cette sombre page de notre histoire ne se répète plus jamais.

Préservons précieusement nos acquis pour qu’enfin notre pays sorte de la pauvreté et de la misère.

C’est l’unité nationale et la stabilité politique qui permettront aux autorités de l’Union et des îles de rendre effective nos feuilles de route pour un développement harmonieux de nos îles.

C’est l’unité nationale et la stabilité politique qui nous permettront de raffermir les bonnes relations de coopération que nous entretenons avec beaucoup de pays et d’institutions, prêts à soutenir nos efforts de développement.

C’est l’unité nationale et la stabilité politique qui nous permettront de laisser aux générations futures, un héritage qui les rendra fières de leurs dirigeants et de leur nation.

Honorable assistance, Mesdames et Messieurs,

Je voudrais, avant de clore cette cérémonie, exprimer mes chaleureux remerciements à tous les habitants de Tsembéhou pour leur accueil chaleureux et leur hospitalité, ainsi que la région toute entière pour sa présence massive à cette cérémonie.

Je félicite, en outre, la Vice présidence en charge des Infrastructures, pour la réussite de cette cérémonie.

Je réserve une mention spéciale à l’entreprise Colas pour la bonne exécution des travaux et je félicite ses dirigeants, pour la qualité de l’infrastructure.

Quant à vous, Monsieur le Gouverneur, c’est toujours un plaisir pour moi, de participer avec vous, à ces cérémonies d’inauguration qui suscitent tellement d’espoir dans notre cher pays.

Statistiques d'Affichages

Compteur d'affichages des articles
1126272

Utilisateurs Connectés en Ligne

Nous avons 30 invités et aucun membre en ligne